Cameroun : Les périodes de récolte des fruits dans l’année

Je suis intéressé par la commercialisation de certains fruits produits dans nos campagnes. Vous voudrez bien m’informer sur le calendrier annuel des récoltes de fruits suivants: mangue, orange, pomelos ou pamplemousse, papaye et goyave. Par ailleurs, à quel moment trouve-t-on le djindja et les ananas sur le marché?
Vivian, Yaoundé

Cher Vivian,
L’ananas et le djindja (gingembre) sont présents sur les marchés camerounais toute l’année. La présence des autres fruits que vous sollicitez est diversement répartie au cours de l’année.

–  Mangue
Les variétés de mangues les plus précoces apparaissent dès le mois de février, et les plus tardives en juillet. La production s’étale de manière graduelle sur plusieurs régions du pays en commençant par le Littoral et le Sud-Ouest pour finir à l’Ouest et le Nord-Ouest du pays en passant par le Centre, le Sud, l’Est et le grand Nord.

Orange
Globalement, la grande production locale des oranges se situe en octobre. Mais dès septembre l’orange locale est sur le marché et y reste jusqu’en décembre. Après quoi les mangues importées du Nigéria prennent le relais.

Pomelo et pamplemousse
Les pomelos et pamplemousses sont sur le marché dès octobre, mais la grande production commence en novembre pour s’étioler courant janvier.

Papaye
La papaye se laisse désirer entre avril et août où elle est presqu’invisible sur le marché, si ce ne sont les quelques fruits de variétés locales issus de la production familiale. Courant septembre, avec le début des récoltes de la papaye Solo dans le Moungo, ce fruit revient sur le marché. En octobre, il est abondant et connaît une baisse de production en saison sèche entre janvier et mars. Tout cela dépend du cycle de production en cours dans le Moungo.

Goyave
La majorité des goyaviers entrent en production dès août où elles fournissent leurs premiers fruits. La production s’intensifie de septembre à novembre. Le reste de temps, c’est une production résiduelle.
Le tableau ci-contre reprend de manière indicative les périodes de production de tous ces fruits.
Cher Vivian, vous pourrez vous édifier davantage en vous procurant l’édition de La Voix Du Paysan n°300 de mai 2016 qui a titré sur les fruits à fort potentiel économique au Cameroun. Elle est disponible en copie papier dans nos locaux. La version électronique s’obtient en ligne sur notre site www.lavoixdypaysan.net.

Print Friendly, PDF & Email
Partager...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *