Cameroun : Rendement du manioc et du maïs cultivés sans engrais

Je suis une jeune camerounaise intéressée par la culture du manioc et du maïs.
– J’aimerais savoir si ces deux cultures peuvent être associées.
– Quelle technique utiliser si je cultive sans engrais?
– Quel rendement peut-on obtenir pour chacune de ces deux cultures en les cultivant sans engrais sur un hectare?

Aurore /Douala, Cameroun

Aurore,
Le manioc et le maïs peuvent se cultiver en association sur la même parcelle. Mais cette pratique n’est pas très conseillée pour le fait que le manioc appauvrit rapidement le sol.
Il est possible de cultiver le maïs ou le manioc sans apport d’engrais lorsque la terre est fertile (sols de jachère ou de bas-fond). Mais l’utilisation des engrais est nécessaire sur les sols surexploités et pauvres.
Après deux à cinq années de culture sans engrais sur une terre précédemment en jachère, il est conseillé d’utiliser des fertilisants (engrais minéraux ou biologiques) dès la troisième année afin d’éviter la baisse des rendements.
Lorsque vous cultivez sans engrais, il faut éviter de brûler les herbes du champ. Elles peuvent plutôt être émiettées et enfouies dans le sol pendant le labour.
Sans apport d’engrais ni de matière organique (fumier ou compost) on peut produire sur un hectare 15 tonnes de tubercules de manioc et 1,5 tonne de maïs.
En culture associée et sans engrais, ces valeurs peuvent être divisées par deux, soient 5 à 10 tonnes pour le manioc et 0,5 à 1 tonne pour le maïs.
En culture pure, on peut avoir sur un hectare 30 à 40 tonnes, voire 50 tonnes de manioc si les semences sont améliorées; et 2 à 4 tonnes de maïs pour les semences composites.

Print Friendly, PDF & Email
Partager...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer