Cameroun : 60% des maladies infectieuses chez l’homme proviennent des animaux

D’après les experts de l’approche « One Health », 60% des maladies infectieuses existantes sont zoonotiques, c’est-à-dire transmissibles de l’animal à l’homme et vice versa.

En prélude à la 6ème journée internationale « One Health » / « Une seule santé » qui se célèbre tous les 3 novembre, la GIZ a organisé ce mardi 2 novembre 2021 à Yaoundé une conférence de presse au cours de laquelle les experts du Programme Zoonoses au Cameroun ont tiré la sonnette d’alarme sur les dangers des pathogènes qui se baladent entre l’espèce humaine et animale.

Le mal est profond puisque ces microbes sont vecteurs de plusieurs maladies infectieuses émergentes dont la plus récente est la Covid-19 d’origine animale devenue une pandémie.

Par ailleurs, les traitements mal articulés de certaines zoonoses causent des résistances aux antibiotiques chez l’homme et l’animal. La résistance aux antimicrobiens (RAM) est actuellement le 3ème problème de santé publique au niveau des Nations Unies.

Pour prévenir le mal, les experts recommandent le strict respect des mesures d’hygiène et de biosécurité aux éleveurs et vendeurs de produits animaux. La préservation de la santé humaine, animale et environnementale en dépend.

Marie Pauline Voufo

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *