Cameroun : Ce qu’il faut pour réussir l’élevage des poules du village

L’élevage des poules du village, contrairement à ce qu’on a l’habitude de penser, nécessite des soins pour être plus rentable.

Nous livrons ici une fiche technique qui, à coup sûr, va aider celui qui voudrait entreprendre cette activité. Les informations qui y sont contenues ont été tirées d’un manuel du Comité Diocésain de Développement de Maroua intitulé  » l’élevage familial des poules « .

Observer ses poules

Chaque jour, bien regarder ses poules. Une poule en bonne santé mange bien. Elle a la queue en l’air. Elle chante. Le tour des yeux et la crête sont rouges. L’œil est vif, elle pond bien. Les crottes Sont noires ou marrons avec l’urine blanche. S’il fait chaud, les crottes Sont comme de l’eau. Il faut donner à boire aux poules.

Une bonne nourriture matin et soir

Mil ou mil germé (c’est mieux) Ou maïs ou farine de riz avec du tourteau de palmiste. On peut remplacer le mil, le maïs, la farine de riz par: – Le reste (les déchets) de la fabrication du bil-bil (bière de mil) ou du Kwata (bière de maïs) ou du son de mil ou de maïs. -Les herbes vertes, les feuilles d’arachide vertes ou séchées, du mil ou mais germé. Cela donne des vitamines. – Os ou coquilles écrasés. Os ou coquilles brûlés et broyés ; la « pierre de Figuil » (marbre) écrasé ; complément minéral » de la Sodécoton Surtout pour les poussins : Termites, insectes (sauf les fourmis), lézard, serpents, grenouilles et crapauds coupés en morceaux et vers de terre (la production se fait à partir de la fabrication du compost utilisé Sauterelles, en agriculture).

Comment préparer la nourriture des poules ?

Voici un exemple de provende. 7 tasses de 1 kilo de mil, de mais, ou de farine de riz, ou de reste de bière, 3 tasses de feuilles vertes ou séchées d’arachide ou d’Albizia, 1 tasse de tourteau de coton ou de tourteau d’arachide, 2 boites de tomate d’os brûlés et pilés, la moitié d’une boite de sel.

De l’eau

Pour 1 poule, il faut une demi bouteille d’eau par jour en saison sèche. (Une poule boit 30 fois par jour, si elle trouve de l’eau).L’eau est mise : dans un gobelet attaché à des bois ; dans un sceau plastique retourné sur un plat ; dans une grosse bouteille retournée sur une assiette. L’eau doit rester propre. Nettoyer gobelet, seau, bouteille tous les jours. L’eau est protégée des chèvres et des cochons. L’eau est mise dans un enclos: la poule a besoin de lumière pour aller boire.

Un abri 

Une case propre protège les poules contre le soleil, la pluie, le vent, les tiques, les serpents, les animaux. Boucher les fentes des murs avec de la terre.

Balayer chaque semaine

S’il y a une maladie, après avoir balayé, nettoyé au Crésyl (20 mesures d’eau pour 1 mesure de crésyl)

Changer le coq

Changer le coq chaque année pour « changer de sang ». Il faut un coq pour 3 poules.

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *