Cameroun : Collecter, conserver et transformer les amandes de mango

La mangue sauvage ou mango encore appelée localement ndo’oh, se collecte par ramassage des amandes sous l’arbre. Sa transformation se fait en huile et en pâte alimentaire.

Tout comme la plupart des produits forestiers non ligneux (PFNL), la mangue sauvage fait d’une exploitation courante au Cameroun. Du nom scientifique Irvingia Gabonensis, son arbre fait partie de la famille des irvingiacées. Issue des forêts humides, elle peut atteindre 20 mètres de hauteur.
Ses fruits souvent abondants, sont de couleur verte, tirant sur le jaune et ressemblent à des petites mangues. La pulpe du fruit est jaune et fibreuse, le noyau assez dur, contient une amande…

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *