Cameroun : Comment écouler mes récoltes?

Je produis du macabo, du maïs, des pommes de terre et de la canne à sucre. Cependant, je rencontre beaucoup de difficultés dans la commercialisation de mes produits principalement dans la recherche du marché. Que faire?
Simplice, Nkongsamba

Cher Simplice,
Pour se lancer dans une culture, il est important de se renseigner sur les opportunités du marché. La force de négociation du prix dépend de l’offre du produit. Ce qu’il faut savoir, c’est que l’on vend avant de produire. Et vendre avant de produire, c’est avoir la bonne semence, suivre le bon itinéraire technique de production de la spéculation, bien fertiliser et entretenir son exploitation et enfin, connaître le rendement minimum de la spéculation. Ainsi vous pouvez vous permettre de chercher les acheteurs de votre produit, sachant que vous aurez approximativement telle quantité de produit à la récolte.
Avec la diversité des produits que vous cultivez, vous pouvez vous rapprocher des organisations de producteurs dans votre localité pour vous associer afin de chercher facilement des marchés. Car, vous ne pouvez mobiliser les grossistes que si vous disposez de quantités importantes de produits à vendre.

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *