Cameroun : Comment soigner l’insomnie avec les feuilles d’oranger

L’insomnie est la perte de sommeil sur le plan quantitatif et qualitatif. Elle est vécue comme une situation invalidante. Il importe d’y remédier pour éviter ses conséquences fâcheuses.

Quand l’angoisse demeure, le sommeil ne peut s’établir. Cette phrase de l’auteur anglais Shakespeare résume tout le problème de l’insomnie. En effet, quand la tension psychique st trop forte, nous n’arrivons pas à faire le vide nécessaire à l’endormissement. A cela s’ajoute l’angoisse ou la peur de vivre une autre nuit blanche.

Le sommeil sera encore plus difficile à trouver si nous avons pris dans la journée des boissons excitantes comme l’alcool, le café, le thé, ou des vitamines pour lutter contre la fatigue. Quand ces éléments s’ajoutent les uns sur les autres, les troubles de sommeil s’aggravent ? Un cercle vicieux s’installe ; le cerveau et le corps stressées tout le long de la journée ne parvient pas à trouver dans le repos de la nuit, l’abri de paix qui les régénéra, auront de moins en moins de force pour combattre la tension du lendemain. Celle-ci s’acculera et empêchera encore de trouver le sommeil réparateur. Tant et si bien que nous finirons par succomber à la tentation du somnifère.

 Quand dire que l’on est insomniaque

 Tout individu qui dort mal ou peu, pense être insomniaque. Certains sujets déclarent rencontrer des difficultés à s’endormir ou se plaignent parce qu’ils se réveillent souvent pendant la nuit.  Ils sont alors irritables, ont du mal à se concentrer, à être efficaces et somnolent durant la journée. Ce sont de « mauvais dormeurs » et non des insomniaques. D’autres disent ne fermer l’œil toute la nuit alors qu’en réalité ils dorment même plusieurs heures d’affilées.

L’insomnie et donc plus un phénomène lié à une appréciation personnelle qu’à des critères objectifs. Cela ne veut pas dire qu’il faille pour autant prendre les troubles du sommeil à la légère. Ils sont pour la plupart du temps la conséquence d’autres maladies : un ulcère provoquera par exemple des douleurs nocturnes qui perturberont le sommeil et peut représenter la manifestation visible d’une maladie d’ordre psychiatrique. Les sujets qui ne réussissent pas à s’endormir ou qui se réveillent plusieurs heures au cours de la nuit peuvent présenter des troubles de l’anxiété, ceux qui se réveillent précocement le matin, ont une tendance à la dépression.

La perte de sommeil

Si le manque de sommeil n’est pas lié à d’autres maladies. On pense qu’il est dû au fonctionnement du système nerveux de chacun. En effet, certaines personnes ne dorment que quatre heures par nuit et s’en portent très bien. Il n’y a donc pas lieu d’essayer de les traiter.

De même que la durée, la qualité du sommeil varie d’un individu à l’autre. De  simples événements de la vie de tous les jours, qui occasionnent joie ou douleur bouleversent le fonctionnement de notre corps. Une hospitalisation, un deuil, la maladie d’un enfant, un échec à examen, peuvent être la cause de nuits blanches, ou agitées. On parle alors ici d’insomnie transitoire, passagère.

Des situations de stress prolongé, des problèmes familiaux ou professionnels, des moments difficiles à vivre, peuvent être accompagnés d’une période de deux à trois semaines d’insomnies ou plutôt de troubles de sommeil. Quand ces troubles s’installent, l’insomnie devient chronique. Elle est alors fréquente, avec des guérisons périodiques qui enchaînent sur des réapparitions, rechutes longues.

Les personnels qui font les services de quart courent le plus grand risque d’insomnie. Cette catégorie professionnelle, en vieillissant, dort de moins en moins bien.

En résumé, on note quatre grandes causes de perte de sommeil :

– Difficultés sociales ou relationnelles : travail, famille et études.

– Problèmes de santé : maladies qui produisent des douleurs et des troubles émotionnels.

– Psychoses : qui produisent des troubles.

– Diverses maladies mentales: folie, déséquilibres mentaux, affectifs ou émotionnels et déception.

 

 

 

Catherine Djité, Dossier santé N°10/ Stresse/Sommeil

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Une réflexion sur “Cameroun : Comment soigner l’insomnie avec les feuilles d’oranger

  1. Bonsoir.
    Vous avez expliqué beaucoup de chose sauf de nous dire comment utiliser les feuille d’oranger pour soigner l’insomnie.
    Merci de le préciser s’il vous plait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *