Cameroun : Culture du poivron, comment bien préparer le terrain et faire sa pépinière

Pour préparer le sol il faut soigneusement enlever toutes les racines.

Après avoir enlevé toutes les racines, y incorporer par bêchage une fumure de fond à raison de 150 à 200 kg de matières organiques bien décomposées plus 3 kg d’engrais minéral du type 10.10.20 pour 100 m2. Confectionner les planches de pépinière à raison de 2 m2 pour 100 m2 de culture.

Le semis en pépinière se fait uniquement sur les planches aménagées avec beaucoup de soins, légèrement ombragées à raison de 2 grammes au plus par mètre carré. Il est vivement conseillé d’effectuer un semis en lignes longitudinales espacées de 5 à 10 cm afin d’obtenir des plantes vigoureuses. Les graines sont régulièrement déposées dans des sillons de 0,2 à 0,5cm de profondeur que l’on recouvre avec une terre légère et/ou tamisée. Un léger arrosage est conseillé. Trente à 40 jours après le semis, c’est-à-dire quand les plants ont 10 à 15cm de haut ou 6 à 8 vraies feuilles, il faut procéder au repiquage.

Le repiquage peut se faire aussi bien sur labour plat que sur planches en lignes jumelées espacées de 0,5m suivant les variétés. Plus la végétation de la variété concernée est importante.

Les dimensions des écartements et espacements dans le champ peuvent être comme suit: 1 m entre lignes simples x 0,4-0,5 m entre plants, ou bien 1,20 à 1,50 m entre jumelées (dans la jumelée 0,3-0,5 m et 0,4-0,5 m entre plantes dans le rang). La densité de plantation est de 20.000 et 30.000 plants/ha. Les manquants doivent être remplacés immédiatement après la reprise. Les besoins en eau de la culture se situent aux environs de 400 mm pendant la période végétative et de 200 à 400 mm pendant la période de cueillettes, soit 600 à 800 mm d’eau par cycle.

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *