Cameroun : De plus en plus rare, le poulet de chair se vend aux enchères

L’inflation des prix de la volaille entraîne une période de vaches maigres chez les commerçants, ménages et restaurateurs de Yaoundé.

Consommer du poulet dans les ménages même à revenus élevés n’est plus chose facile dans la ville de Yaoundé. L’une des causes évoquées dans les points de vente est la faible production avicole nationale actuellement. Pourtant, quelques mois après l’apparition du Covid-19, le poulet de chair était à son plus bas prix. Un poulet de 2,5 kg se vendait à 1800 FCFA, voire moins sur le marché. Et il y avait des marchés improvisés dans presque tous les recoins de la capitale. Trois poulets à 5000 FCFA, pouvait-on voir par endroits à Yaoundé entre avril et mai 2020.
Les frontières terrestres et aériennes du Cameroun étant fermées à cette période, tout comme les bars et gargotes, lieux de consommation de viande de poulet, tout est retombé sur les ménages. Ils en ont mangé à toutes les sauces, à la grande tristesse des éleveurs.

De 1800 à 4000 FCFA le poulet

Depuis le mois de janvier 2021, l’heure de la pénurie a sonné. Au marché de référence du poulet à Mvog-Ada à Yaoundé, le manque de ravitaillement a entrainé la hausse progressive du prix du poulet. La volaille de 1800 de l’époque est actuellement vendue à 3800 voire 4000 FCFA quand on en trouve.
En fin avril 2021 sur le marché, les cages à poulets sont presque vides. A 10h du matin, les revendeurs attendent encore impatiemment l’arrivée d’un éventuel livreur grossiste. Même l’odeur qui signifiait avant l’intense activité commerciale du poulet sur cette place a disparu. L’activité est en berne.
Les ventes se déroulent désormais entre 5h et 7h. Michel Fankam, éleveur dans la périphérie et livreur de gros dans ce marché de référence est confus. Il dépeint la situation: «Le poulet est très cher sur le marché, tout comme il est aussi rare dans les fermes. Si rien n’est fait, même les dernières fermes d’élevage vont se vider. On va faire comment?»
Non loin de Mvog-Ada, le marché du 8ème toujours à Yaoundé n’affiche pas meilleure mine. Ici la grande partie de la volaille vendue vient généralement de la région de l’Ouest. «D’habitude, les arrivées de camions Canter remplis de poulets se font dès 3h du matin. On pouvait compter 15 à 20 camions par jour. Actuellement, il y a à peine 5 stationnements au secteur volaille du marché», confie Yannick Ahanda, revendeur. C’est le signe selon lui, que l’élevage avicole a pris un grand coup à l’Ouest.
Actuellement, les camions de poulets déchargent à 5h et tout est payé en avance par les grossistes. Il faut avoir beaucoup de ruse pour un petit revendeur pour avoir de la marchandise.

Chômage pour les plumeurs

Les plumeurs de poulets ne sont pas épargnés, leurs revenus ont considérablement baissé. «A l’heure-ci, ça ne va pas. Avant, on pouvait plumer au moins 50 à 80 poulets par jour. On gagnait 5000, voire 8000 FCFA par jour. Maintenant, il n’y a pas de poulets sur le marché, on n’arrive même pas à avoir 2000 FCFA. C’est presque le chômage», déplore Joël Mveng, plumeur de poulets.
Tout le monde épilogue sur les causes de cette pénurie de poulet. Commerçants, restaurateurs, ménagères, éleveurs et responsables de la filière, chacun tient sa raison. Pour Judith Abena, vendeuse de poulets: «c’est la grippe aviaire qui a frappé le secteur l’an passé qui en est la cause.»
Les responsables de l’Interprofession avicole du Cameroun évoquent quant à eux le manque d’intrants de base. D’après le président de l’IPAVIC, la source d’approvisionnement en reproducteurs et œufs à couver, c’est l’Europe. Depuis que la crise sanitaire du Covid-19 sévit dans le monde, les vols commerciaux qui transportaient les intrants avicoles ont été fortement réduits entre le Cameroun et l’Europe.
Cette situation s’est aggravée avec l’apparition de la grippe dans les principaux pays fournisseurs du Cameroun depuis le mois de novembre 2020. Par précaution, le Cameroun s’est interdit d’importer les intrants aviaires de base de ces pays jusqu’à ce que leur situation sanitaire change positivement.

Magloire Biwolé Ondoua

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *