Cameroun : Des jeunes entrepreneurs agropastoraux en action pour le changement

‘‘Actions for change’’ ou ‘‘Actions pour le changement’’ est le slogan des jeunes au dernier Forum régional des jeunes entrepreneurs ruraux d’Afrique Centrale (FOJEAC) tenu du 13 au 15 décembre 2021 à Douala sous l’égide de la Plateforme des Organisations Paysannes d’Afrique Centrale (PROPAC).

Sous le thème : «Jeunes au cœur des systèmes alimentaires durables», le FOJEAC a réuni une cinquantaine de jeunes entrepreneurs ruraux issus des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC).

Ils ont présenté avec force arguments, le secteur agropastoral comme une alternative viable contre le chômage qui touche en majorité la jeunesse dans les pays de l’espace CEEAC. Les filières agroalimentaires, ont-ils martelé, sont une niche d’emplois illimités pour tous les chercheurs d’emplois.

Chaque jeune entrepreneur est venu de son pays avec des spécimens de produits agricoles, pastoraux ou halieutiques transformés par ses soins. Jus de fruits et vins locaux, chips de plantain et de manioc, fèves de cacao transformées, poivre labélisé, poissons et fruits de mer séchés, plantes médicinales sont autant de produits ayant pavoisé les stands prévus à cet effet.

Ils sont arrivés de 8 pays sur 10 de la CEEAC : Cameroun, Tchad, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe, RD Congo. Les jeunes du Burundi et de l’Angola n’ont pas pu effectuer le voyage.

Le forum organisé par la PROPAC, en partenariat avec le programme Pea-Jeunes, le FIDA et ColeACP a donné l’occasion à d’autres jeunes et partenaires connectés en ligne, de s’exprimer sur les défis que doivent relever les pays de la sous-région Afrique Centrale pour booster l’entrepreneuriat agropastoral.

Les jeunes sont les garants de la sécurité alimentaire de demain, a relevé le président du PROPAC. «On ne peut pas parler de demain sans aujourd’hui. Préparons les jeunes dès aujourd’hui» a-t-il conclu dans son propos.

Marie Pauline Voufo

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *