Cameroun : Du bois légal sur le marché local

Cinq forêts communautaires de la région de l’Est Cameroun peuvent désormais mettre sur le marché intérieur, du bois légal justifiant d’une traçabilité établie, grâce au Système de Vérification Communautaire de la légalité des bois des forêts communautaires (SVCL).

Le projet «Accompagnement des forêts communautaires de l’Est Cameroun pour leur participation au marché intérieur du bois et aux marchés publics» connaît des avancées.
Mis en œuvre dans le cadre de l’Accord de Partenariat Volontaire FLEGT entre le Cameroun et l’Union Européenne connu sur le nom APV-FLEGT, ce projet a ciblé cinq forêts communautaires de l’Est qui ont été accompagnées par le Service d’Appui aux Initiatives Locales de Développement (SAILD).
La rencontre de clôture de ce projet lancé en 2020 et financé par le programme FAO UE FLEGT a eu lieu le 16 juillet 2021 à Yaoundé.
Le projet avait pour optique d’améliorer le respect de la légalité et la traçabilité des bois produits par les forêts communautaires. Le SAILD a conçu, testé et développé le Système de Vérification Communautaire de la légalité des bois des forêts communautaires (SVCL).
Le déploiement du SVCL a permis aux bénéficiaires d’être accompagnés à l’obtention des documents de conformité aux exigences de la grille de légalité des forêts communautaires, notamment les documents légaux d’exploitation, et l’accompagnement à la production du bois légal et sa mise sur le marché national.
Selon le représentant de l’Union Européenne, le SAILD doit davantage collaborer avec d’autres forêts communautaires, pour leur permettre d’utiliser le SVCL de manière indépendante afin de produire du bois légal pour approvisionner le marché local et les marchés extérieurs.

Magloire Biwolé Ondoua

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *