Cameroun : La capucine, une plante redoutable contre la sinusite

Le principe actif de la capucine imprègne tout l’appareil respiratoire et décongestionne les bronches.

Les feuilles, les fleurs et les fruits de la capucine ont une substance à action antimicrobienne qui agit comme un véritable antibiotique bactériostatique. Cette substance empêche la reproduction de nombreux micro-organismes pathogènes : bacilles subtiles, des entéro bactéries (salmonella), staphylocoques, pneumocoques. Les antibiotiques sont produits par certains êtres vivants pour détruire ou empêcher la croissance d’autres êtres vivants. La capucine est l’une des très rares plantes capables de produire une substance naturelle à l’action antibiotique.
De plus elle présente certains avantages par rapport aux antibiotiques conventionnels.
Elle ne détruit pas la flore bactérienne normale du tube digestif. La capucine ne provoque pas de diarrhée, ni dérangement intestinal et sans effets secondaires des prises des antibiotiques conventionnels.Elle ne provoque pas de sensibilisations ou des réactions allergiques si fréquentes lors de l’utilisation d’autres antibiotiques.
La capucine pousse partout. On la cultive comme plante ornementale pour pots et jardins. C’est une plante herbacée annuelle de la famille de tropéolacées. Plante grimpante, ses feuilles sont arrondies avec 5 courbes d’un vert clair brillant. Ses fleurs sont très voyantes, en général d’une couleur orangée ou rouge intense à 5 pétales.
Toutes les parties de la capucine contiennent un glucoside- sulfuré : la glucotropéoline.
L’huile essentielle de la capucine ingérée passe dans le sang et s’élimine par les voies respiratoires et urinaires. Dans les poumons et les reins, elle a une grande concentration, développe son effet antimicrobien, donc empêche la croissance et la multiplication bactérienne. La capucine a été reconnue comme l’une des plantes antibiotiques les plus efficaces dans le traitement des appareils respiratoires et urinaires. Elle entre dans la composition des divers produits et shampooing revitalisants. Elle est particulièrement indiquée dans les cas d’infections.

Contre les infections respiratoires
La capucine agit efficacement sur la sinusite, la rhinite, la pharyngite et les bronchites aigues ou chroniques. L’action mucolytique fluidifie l’expectoration du mal bronchique. Son principe actif imprègne tout l’appareil respiratoire, décongestionne les bronches et calme la toux. La capucine est efficace en cas de grippe et de rhume.

Contre les infections urinaires
Le principe actif de la capucine peut durer neuf heures de temps dans les urines. Il est efficace sur l’inflammation du bassin et des reins ; sur la cystite ou inflammation de la vessie. La capucine possède beaucoup d’autres propriétés médicinales.

Cicatrisation des blessures
Les fonctions de la peau ; riche en souffre, appliquée localement, elle favorise la cicatrisation des blessures et les ulcères. Elle régénère et rend la peau sèche et douce. Elle stimule la racine des cheveux, revitalise les cheveux, les fait pousser. Elle est l’une des plantes efficacement utilisées contre la calvitie. Il est conseillé de se raser la tête avant de l’appliquer.
Elle est tonifiante et revigorante par sa grande richesse en vitamine C 285mg /100g de feuilles fraîches contre 50mg/100g de citron.

Régulateur menstruel
Les bains de siège avec les fleurs ou les fruits de la capucine régularisent et normalisent les règles. Ainsi toutes les femmes qui souffrent des règles irrégulières ont là une grande amie qui peut résoudre leur problème et leur redonner confiance.

Catherine Djité
Source : Guide des plantes médicinales
Dr. G. Pamplona Roger

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *