Cameroun : La GIZ-ProCISA appuie l’entrepreneuriat féminin au Nord

Des initiatives de développement économique des femmes rurales appuyées par l’agence de coopération allemande (GIZ) ont été présentées dans l’Adamaoua, à l’occasion de la célébration de la JIFR 2019.

L’amélioration de la situation économique des femmes constitue l’une des préoccupations du Projet Centres d’Innovations vertes pour le Secteur Agro-alimentaire (ProCISA).
L’engagement poursuivi par ce projet piloté par la GIZ dans le cadre de la coopération germano-camerounaise a été mis en exergue à Ngaoundéré le 15 octobre 2019, jour de célébration de la Journée Internationale de la Femme Rurale (JIFR). Des rencontres d’échanges organisées par l’antenne ProCISA de Ngaoundéré ont permis de présenter plusieurs innovations au grand public.
L’objectif de cette journée était d’intéresser les femmes rurales aux filières porteuses promues par le ProCISA. A cette occasion, elles ont été informées sur les bonnes pratiques agricoles, notamment les techniques d’élevage amélioré et de vaccination des poules locales, ainsi que la production de la bonne provende.

Echanges enrichissants
Les leaders paysans invités ont été informés sur les types d’appuis qu’apporte la GIZ à la femme rurale et le processus de collaboration avec les organisations de producteurs locaux.
Sous la conduite de l’équipe du ProCISA, trente participants à la JIFR ont visité les installations de la Société coopérative simplifiée des producteurs de volaille villageoise de Tello dans la commune de Bélel, située aux alentours de Ngaoundéré. Ils ont échangé avec les producteurs de la coopérative sur la gestion d’une ferme avicole, les techniques d’incubation et de mirage des œufs ainsi que sur le chauffage des poussins et l’habitat amélioré des poules, pintades, dindons et oies. Ils ont également pu découvrir les équipements innovants vulgarisés par le ProCISA.
Mr Baba Ismaïla, Point focal de la GIZ Adamaoua au MINEPIA, a supervisé la démonstration de vaccination des poulets villageois contre la maladie de Newcastle. Cette séance de vaccination a été réalisée par les membres du Pôle de Développement en Santé Animale (PDSA) de Tello. Les éleveurs ont été sensibilisés sur les conditions à respecter pour une bonne vaccination et la nécessité de protéger la volaille contre cette maladie.
En concertation avec les démembrements locaux du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille (MINPROFF), la GIZ s’est engagée à apporter son appui au Gouvernement camerounais pour promouvoir l’engagement de la femme rurale dans l’entrepreneuriat.

Abbo Mohamadou

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Partagez cet article sur WhatsApp whatsapp