Cameroun : Le matériel de fabrication du compost

La fabrication du compost s’effectue à moindre coût.

Pour fabriquer du compost, l’on n’a pas forcément besoin d’un matériel coûteux. Il vous faut:
– une brouette pour transporter les déchets jusqu’au tas de compost,
– un récipient de petite taille pour récupérer les déchets de la maison,
– un broyeur pour couper les déchets en petits morceaux et faciliter le travail de fermentation des micro-organismes, vous pouvez aussi les découper à la machette,
– un ou deux bacs à compost,
– une fourche pour remuer et aérer régulièrement le tas de fumier,
– un thermomètre de couche pour observer l’évolution de la température au cœur du compost. Des thermomètres spécialisés vous indiquent la température au centre de votre tas de compost, traduisant ainsi l’activité qui y règne. Si la température est trop élevée, n’hésitez pas à aérer votre compost. A l’inverse si elle est trop basse, rajoutez de la matière organique fraîche (épluchures de légumes, herbe tondue, etc.) afin de rebooster l’activité des bactéries,
– une bâche pour protéger le tas des intempéries (en cas de fortes pluies, grands froids, un tamis pour obtenir un compost bien homogène à la fin du processus de fabrication).

IMB

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *