Cameroun : Le tourteau ne peut pas remplacer le son en élevage

L’aliment du bétail devient de plus en plus cher et nous rencontrons beaucoup de difficultés pour nourrir nos animaux. Y a-t-il une différence entre le tourteau et le son? L’un peut-il remplacer l’autre ? Que signifie matière sèche dans le fourrage ?

Hamadou, Mora CamerounCher Hamadou,
Le son est le principal sous-produit de la transformation des graines obtenu pendant la mouture des céréales, c’est-à-dire des résidus obtenus après séparation de la farine par tamisage. Le son peut représenter en moyenne 25 % du poids de la graine. Le son contient notamment des constituants cellulosiques (fibres alimentaires), des protéines, des sels minéraux, de l’acide phytique, des acides gras et des vitamines. C’est un aliment pour les ruminants, les porcs et la volaille, mais de qualité moyenne, comparé surtout au grain complet.
Les tourteaux sont les résidus solides obtenus après l’extraction d’huile dans les graines ou fruits des oléagineux.
Exemples de graines oléagineuses : graines de tournesol, graines de soja, graines d’arachide.
Fruits oléagineux : noix de coco, noix de palmier à huile.
Le tourteau ne peut pas remplacer le son, car les deux n’ont pas les mêmes valeurs nutritives. La matière sèche d’un aliment est tout ce qu’il contient, sauf l’eau. 100 kg d’herbes et de feuilles fraîches contiennent environ 15-25 kg de matière sèche. 100 kg de pailles peuvent contenir plus de 90 kg de matière sèche, si elles sont récoltées dans des conditions sèches, et convenablement stockées.

 

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *