Cameroun : Les pépiniéristes centrafricains se forment à Njombé

Vingt-cinq pépiniéristes venus de la République Centrafricaine prennent part à la formation sur  la mise en place, le suivi et la conduite d’une pépinière de palmier à huile.

Ils sont ingénieurs agronomes, entrepreneurs agricoles, techniciens d’agriculture, techniciens du génie rural. Ils sont Centrafricains et prennent part à Njombé au Cameroun, dans le département du Moungo, région du Littoral, à une formation sur  la mise en place, le suivi et la conduite d’une pépinière de palmier à huile, bananier plan et arbres fruitiers

La formation a débuté le 10 octobre 2022 à Njombé et va s’étendre sur une durée de quatre semaines, au cours desquelles des enseignements théoriques seront dispensés en salle et des ateliers pratiques sur le terrain, agrémentés des  visites de pépinières et plantations dans le Littoral.

D’après Constantin Mondjeli, formateur principal et chercheur en palmier à huile à l’Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD), les pépiniéristes recevront à la fin de la formation 60.000 semences qui leur permettront de mettre sur pied des pépinières de références, afin de booster la production du palmier en République Centrafricaine à partir d’un matériel végétal amélioré.

Cette formation est financée par l’Agence Belge de Développement (ENABEL- Centrafrique) et implémentée sur le terrain au Cameroun par les experts de l’IRAD, sous la coordination du  Service d’Appui aux Initiatives Locales de Développement (SAILD).

Magloire Biwolé Ondoua

 

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *