Cameroun : Produire le sorgho de saison sèche

Pour cette culture les agriculteurs utilisent les variétés qui résistent à la sécheresse.

Produire du sorgho de saison sèche, afin de maximiser ses revenus et se doter de la garantir une sécurité alimentaire tout au long de l’année, c’est à cette tâche que s’attèlent les producteurs de l’Extrême-Nord. Pour ce faire, les agriculteurs s’investissent dans le sorgho de contre-saison encore appelé «sorgho de décrue » ou « sorgho repiqué » dès le mois de septembre.

Variétés  de sorgho et conditions des sols
Les «babouri» et les «muskwari» sont adaptés à la culture de contre saison dans le septentrion. La culture des babouri…

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *