Cameroun : Un accord entre le MINEPIA et la Commercial Bank pour financer l’élevage et la pisciculture

Les chaines de valeur de l’élevage et de la pisciculture vont être financées à hauteur de 6,3 milliards de FCFA, selon un accord signé le 18 juin 2024 à Yaoundé entre le MINEPIA et la Commercial Bank Cameroun.

En signant avec la Commercial Bank Cameroun (CBC) une convention de partenariat, le Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA) permet à l’institution bancaire de gérer et de faciliter en collaboration avec les Etablissements de microfinance locaux (EMF) l’offre de crédits à moyen terme aux petites et moyennes entreprises (PME) camerounaises qui opèrent dans les chaines de valeur de l’élevage et de la pisciculture.

« Le Cameroun est une terre d’élevage » a rappelé Dr Taïga dans son propos. Le Ministre de l’élevage a relevé que les éleveurs vont pouvoir accéder au financement à des conditions compétitives grâce à cet accord conclu avec la CBC dans le cadre du Projet de Développement des Chaines de Valeur de l’Elevage et de la Pisciculture (PDCVEP).

Le mécanisme prévoit que la CBC recevra du MINEPIA les fonds qu’elle mettra à la disposition des EMF pour répondre aux demandes de prêts des petits opérateurs locaux des secteurs agricole, élevage et aquaculture à des taux bonifiés par rapport aux banques commerciales. 30% des PME financées devront appartenir aux femmes, a précisé Dr Taïga.

Cette offre de financement appelée fonds de facilitation de l’offre de crédit pour le développement des  chaines de valeur agricoles, de l’élevage et de la pisciculture a deux guichets, dont un guichet fonds de garantie et un guichet facilité de refinancement des EMF.

« Nous sommes ouverts à tous les EMF qui vont respecter les conditions contractuelles » a déclaré Jean Elysée Gouater, DGA de la CBC, signataire de la convention.

Prêts adaptés aux besoins

Quelques mois plus tôt, le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) a signé sa convention pour le secteur agricole. Ce 18 juin 2024, le mécanisme est consolidée avec la signature par le MINEPIA de la convention pour le volet élevage et pisciculture.

Etaient présents à la cérémonie, hormis les officiels du PDCVEP, plusieurs responsables des organisations d’éleveurs et de pisciculteurs locaux dont tous les espoirs sont fondés sur la bonne gestion de l’enveloppe de 6,3 milliards de francs CFA annoncée pour le financement de leur secteur d’activité.

Pour faciliter l’accès aux prêts adaptés aux besoins des petits éleveurs, a relevé le MINEPIA, les banquiers parties prenantes de cette convention devront mettre en œuvre des produits financiers innovants.

Marie Pauline Voufo

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *