Des motoculteurs allemands sur les terres camerounaises

Les producteurs de pommes de terre de l’Ouest, du Nord-Ouest et de l’Adamaoua ont bénéficié d’une formation en conduite et maintenance de motoculteurs.

A travers le Projet Centres d’innovations vertes pour le Secteur Agro-alimentaire (ProCISA)1, la Coopération allemande (GIZ), en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), a initié une formation en faveur des tractoristes et maintenanciers des coopératives agricoles de l’Ouest, du Nord-Ouest et de l’Adamaoua.
Cette formation conduite par un agronome machiniste allemand s’est déroulée  sur le champ semencier de Bansoa, à Penka-Michel, dans la région de l’Ouest du Cameroun.
Les bénéficiaires ont été formés à l’utilisation et maintenance des motoculteurs de marque allemande KÖPPL. Chaque machine accompagnée d’un kit d’accessoires pour cultiver la pomme de terre a été inspectée au cours de la formation.
L’objectif de cet apprentissage est d’introduire des machines agricoles solides et simples d’utilisation dans 14 coopératives de pommes de terre, afin de réduire la pénibilité du travail, augmenter les rendements et améliorer la rentabilité du secteur de la pomme de terre au Cameroun. Le but final de ce processus d’apprentissage est de rendre l’agriculture plus attrayante, surtout pour les jeunes, et de les encourager à s’investir davantage dans ce secteur d’activité.
Ces machines vont faciliter le labour, le semis et la récolte des pommes de terre qui jusqu’à présent sont des travaux manuels très pénibles et peu efficaces.
Au total, 20 motoculteurs ont été importés d’Allemagne en 2017 et remis aux Coopératives partenaires sous condition de bonne gestion et d’engagement financier.
Ces motoculteurs sont utilisés suivant le modèle de gestion d’agro-entrepreneur, un concept qui renvoie à la gestion individuelle pour le bénéfice collectif.

Des motoculteurs solides et pratiques
Autour du consultant et formateur allemand Mr Johann Meierhöfer, une quarantaine de tractoristes et maintenanciers venus des trois régions du Cameroun ont suivi assidûment les enseignements avec pratique à l’appui. La formation s’est déroulée sur le champ semencier appartenant au MINADER à Penka-Michel.
Les apprenants se sont familiarisés avec les motoculteurs et leurs accessoires tels que la charrue, la planteuse, la billonneuse, la semi-remorque, le pulvériseur, la récolteuse et le pulvériseur-niveleuse. Ils ont eu l’opportunité de travailler en groupe et individuellement avec les motoculteurs.
« Nous avons beaucoup appris en nous exerçant sur les différents équipements durant cet apprentissage», s’est réjoui Norbert Kenfack, producteur de pommes de terre à Djuttitsa.

Laetitia Sossou et Arnaud Breitenstein

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *